CAMEROUN: CONFERENCE DE PRESSE SUR LE PROBLEME ANGLOPHONE DE Tchiroma Bakary

Tchiroma Bakary

“Au titre de cette intervention de la Justice, 82 personnes ont été interpellées, et 21 par la suite remises en liberté à la date d’aujourdhui. Parmi les 61 personnes toujours en détention, 31 sont en instance de jugement devant la juridiction compétente, à savoir le Tribunal Militaire de Yaoundé. Il est à noter que parmi les personnes en instance de jugement, lune delles est poursuivie libre.

Pour ce qui est du procès qui sest ouvert au Tribunal Militaire de Yaoundé le 13 février dernier, 27 personnes sont concernées par ladite procédure parmi lesquelles les nommés NKONGHO Felix AGBOR BALLA et FONTEM AFORTEKAA NEBA, leaders du Cameroon Anglophone Civil Society Consortium, en abrégé CACSC, dont lexistence avait auparavant été frappée de nullité.

Les personnes en instance de jugement sont poursuivies pour les chefs daccusation suivants : actes de terrorisme, hostilité contre la patrie, sécession, révolution, insurrection, outrage au Président de la République, outrage aux corps constitués et aux fonctionnaires, rébellion en groupe, guerre civile, propagation de fausses nouvelles, apologie de crimes”.


 

Please follow and like us:
0

Comments

comments

Powered by Facebook Comments