Cameroun:Paul Biya doit descendre de son piédestal – Député SDF

Au lendemain des arrestations des principaux leaders des organisations anglophones qui se sont érigées en interlocuteur du Gouvernement dans la Crise anglophone, le Député du Social Democratic Front indique que les agissements du régime de Yaoundé «trahissent la mauvaise foi et l’inaptitude au dialogue de M. Biya et de ses créatures».

DÉCLARATION DU DÉPUTÉ JEAN MICHEL NITCHEU SUR LA RÉPRESSION QUI CIBLE LES LEADERS ANGLOPHONES.

«Une fois de plus, le régime de M. Biya a décidé de noyer dans la répression les revendications légitimes de nos compatriotes anglophones des régions des régions du Nord-ouest et du Sud-ouest.

Après avoir piteusement multiplié des manipulations grossières en vue de préparer l’opinion publique à de sales besognes orchestrées par des officines, puis rompu unilatéralement les discussions avec le consortium, le régime vient de dissoudre cette organisation qu’il qualifie désormais de “terroriste”. Tout en procédant par la suite à l’enlèvement des principaux responsables. Le Cameroun est devenu la risée du monde comme une vulgaire République bananière.

Tous ces agissements mis ensemble trahissent la mauvaise foi et l’inaptitude au dialogue de M. Biya et de ses créatures.

En tant que Député de la Nation, je condamne fermement ces actes barbares et rétrogrades qui font reculer notre pays de près de trente ans en matière de liberté. Toutes les personnes embastillées depuis le déclenchement des manifestations doivent être libérées. Notamment les responsables du consortium. La liberté de s’exprimer et la liberté de manifester sont des droits fondamentaux inscrits dans la Constitution de notre pays qui a par ailleurs ratifié plusieurs conventions relatives au respect des droits de l’Homme, dont la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance.

Le régime de M. Biya est responsable de la dégradation du climat dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Gouverner c’est prévoir. Si M. Biya avait été pro actif en mettant tout simplement en application l’arsenal de textes qui existent en matière de décentralisation ainsi que ceux qui fondent le biculturalisme et le caractère bi-juridique de notre pays, les secousses observées n’auraient pas connu une si forte amplitude.

Pour n’avoir pas pu anticiper et gérer pacifiquement cette crise qui couvait depuis des décennies et en cas d’effet domino à court, moyen ou long terme sur d’autres régions, M. Biya portera la lourde responsabilité historique quand le peuple camerounais décidera de prendre son destin en main. La “tonton macoutisation” actuellement opérée au sein de certaines forces de défense et de sécurité présentes dans ces deux régions du pays n’y pourra rien. Biya doit descendre de son piédestal»

Jean Michel Nintcheu
Député



Source: cameroon-info.net

Please follow and like us:
0

Comments

comments

Powered by Facebook Comments